skip to Main Content

La Prévention Spécialisée est une forme d’action éducative qui s’adresse à des jeunes et  groupes de jeunes. La relation éducative s’établit à  partir de la rencontre des jeunes dans leur milieu de vie.

L’E.P.D.A. (Etablissement Public Départemental Autonome) de Prévention Spécialisée, met en œuvre la mission, en Haute-Savoie, sur les territoires de la Moyenne et de la Haute Vallée de l’Arve ainsi que sur la ville de Thonon-les-Bains. Mission de protection de l’enfance, elle s’adresse aux jeunes jusqu’à 21 ans, dont les conditions et modes de vie présentent des risques et peuvent conduire à une mauvaise intégration, dommageable pour eux-même et leur environnement. En Haute-Savoie le Conseil Général demande qu’une  attention particulière soit portée sur les « années collège ».

Les principes fondateurs de la prévention spécialisée (une action éducative s’exerçant  sans mandat nominatif et respectant la libre adhésion et l’anonymat des jeunes concernés) ont été repris et officialisés par l’arrêté du 4 juillet 1972.

Depuis le transfert de compétences entre Etat et collectivités locales, réalisé par la loi du 6 janvier 1986, la prévention spécialisée est rattachée au dispositif administratif départemental de l’Aide Sociale à l’Enfance (ART. L221-1 et 121-2 du Code de l’Action Sociale et des Familles).

Les pratiques des équipes éducatives sont plurielles, ancrées dans le milieu de vie des jeunes, visant à développer l’autonomie, l’ouverture, les capacités individuelles et collectives des jeunes et de leurs familles. Pour ce faire, elles doivent constamment s’adapter aux contextes, aux besoins et réalités repérés, l’expérimentation s’impose en tant que méthode d’intervention. L’intervention éducative se décline sous différentes formes :

le travail de rue : il constitue la clé de voûte et la spécificité de l’action. Les éducateurs vont au-devant des jeunes, sur leurs lieux de regroupement ou de passage. (espaces agora, sorties de collège, centre-ville…)

les actions collectives : participant de la socialisation et  de  la construction de solidarités, les éducateurs s’appuient sur les dynamiques de groupe pour permettre à chacun d’expérimenter des savoirs-être et des savoirs-faire, de développer des  apprentissages, de s’inscrire dans un projet.

Séjours et chantiers éducatifs, sorties sportives ou culturelles, rencontres autour d’un repas ou d’une fête de quartier, sont, quelques-uns des supports à la relation éducative, le principe étant que toute action se construit avec, et non pour, les jeunes auxquels elle s’adresse.

les actions communautaires : elles sont développées dans le cadre d’un partenariat et d’une recherche de développement social. A cette fin, il est indispensable qu’elles s’appuient sur les ressources locales, la participation des habitants et des jeunes. Ainsi peuvent-elles favoriser, et participer à la dynamique collective des quartiers et des territoires.

l’accompagnement éducatif individuel : il se réalise au travers de la relation éducative pour permettre au   jeune d’étayer son parcours et de s’inscrire positivement dans son environnement (famille, école, milieu de vie). Il s’appuie sur les compétences parentales, les ressources du milieu, le réseau du jeune et des professionnels.