skip to Main Content

Le chantier éducatif (Code du Travail : Article L 211-1 et suivants et R211-1 et suivants, et Circulaire DAS-DGEFP 99-27 du 29 juin 1999 peinture fraîchepermet à des jeunes entre 14 et 19 ans (hors temps scolaire pour les 14-16 ans, et selon la loi) d’avoir une première expérience professionnelle.
Le jeune signe un contrat de travail et reçoit une fiche de paie. La rémunération est fixée par la législation en vigueur.
Encadré par un éducateur, le chantier répond à une demande de prestation d’un commanditaire extérieur (collectivité, bailleur social…). Ce sont souvent des travaux de peinture, de débroussaillage, de nettoyage, parfois la préparation de lunch…
Par ailleurs, en participant à l’amélioration et à l’embellissement de son cadre de vie, le jeune devient acteur de la collectivité.

Jules ferry lundi 074Le chantier est à la fois un lieu d’apprentissage technique, à la fois un lieu qui permet d’acquérir des savoirs-être (comportement, rigueur, ponctualité, concentration…). Très souvent, il permet au jeune de retrouver une certaine dynamique et à l’éducateur d’accompagner le jeune sur sa trajectoire individuelle (projet, formation…).
Le temps de chantier est un temps court (quelques jours ou semaines). Il se situe en amont des dispositifs d’insertion professionnelle.