skip to Main Content

Fiche technique chantier éducatif : LUNCH

Petite restauration et service pour un maximum de 50 personnes

(prix moyen 10€ / personnes hors boissons alcoolisées)

Jeunes concernés par l’action : garçons et filles à partir de 16 ans

1-      Présentation

Les lunchs sont un des supports utilisés par les équipes éducatives, proposé à nos partenaires, dans le cadre des chantiers éducatifs. En amont de toute insertion professionnelle, le chantier éducatif vise à développer les savoir-être et les savoir-faire de chacun afin de favoriser l’autonomie et la reconnaissance sociale. Le chantier éducatif est toujours un support complémentaire aux autres formes d’accompagnement (accompagnement social, éducatif, administratif)

Le lunch est un outil qui permet de développer des compétences autres que celles sollicitées sur d’autres chantiers comme la peinture, le lessivage, le débroussaillage…

2-       Déroulement opérationnel d’un chantier lunch :

Les jeunes pressentis sur cette action sont informés par leur éducateur référent.

Si le jeune adhère à la proposition, il bénéficie d’un contrat de travail qui lui ouvrira un droit à rémunération dans le cadre des heures de chantiers effectuées.

La réalisation d’un lunch se construit en différentes étapes engageant la participation du jeune :

  • Conception : choix des recettes en fonction de la « commande », des compétences de chacun, du budget alloué. Les jeunes sont à cette étape très souvent force de proposition.
  • Courses : établissement de la liste en fonction des quantités requises. Calcul du coût. « Faire les courses » est un moment important, souvent un vrai apprentissage (choix des produits, orientation dans le magasin…
  • Réalisation : organisation du travail et du temps (fabrication, surveillance des cuissons, vaisselle, nettoyage)
  • Transport et mise en place
  • Service : en fonction de la « commande » et des capacités de chacun
  • Rangement et nettoyage (salle et cuisine)

3-      Les objectifs de cette action sont multiples

·         Pour le jeune :

  • Acquérir de l’autonomie
  • Prendre du plaisir (en cuisinant, en partageant avec d’autres)
  • Donner une image positive de soi
  • Découvrir ses capacités et dépasser ses appréhensions
  • Se situer dans le temps (respecter les horaires, acquérir de la régularité dans le travail)
  • Comprendre et mettre en œuvre les consignes données.
  • Prendre des responsabilités
  • Apprendre des savoir-faire
  • Apprendre à travailler ensemble (en complémentarité)
  • Savoir écouter et se faire entendre
  • Être rémunéré

·         Pour l’équipe éducative :

  • Mesurer la motivation du jeune et sa capacité à accomplir un travail avec des contraintes précises
  • Confronter les jeunes à un objectif de production
  • Renforcer le lien éducatif avec un outil tourné vers le plaisir de faire quelque chose ensemble
  • Le lunch est un lieu de discussion informel qui permet de démêler certains nœuds autour de la situation du jeune. Il permet souvent d’amorcer un travail plus en profondeur.

·         Pour nos partenaires :

Les lunchs permettent, de donner à des jeunes et à des adultes qui ne se rencontrent pas forcément dans le quotidien, qui ne partagent pas les mêmes espaces de vie, l’occasion de se retrouver sur des temps conviviaux. Ils favorisent le lien intergénérationnel et interculturel.

4-      Coût :

Les jeunes sont rémunérés selon un pourcentage du SMIC horaire selon leur âge (entre 12 et 13 €).

Un devis est réalisé en amont de la prestation. Il intègre le coût des matières premières, et la rémunération des jeunes (à minima sur la moitié de leur temps de travail). Le temps éducatif reste à la charge de l’établissement de prévention spécialisée.

Les boissons alcoolisées ne sont pas prises en compte dans le devis proposé et restent à la charge du commanditaire.

Fiche technique réalisée par Malika BOULEGHEB et Odile PERILLAT